Safe
Connexion
Articles Forums Produits gratuits
×
En ligne :    Utilisateurs
Informations sur la sécurité

Epic Games tire des leçons de l'incident de Metro Exodus

Auteur : Virgile 🦖
Publié le 25/03/2019, Édité le 25/03/2019
Catégorie : Éditoriaux, opinions et autres

Produit associé Metro Exodus


Epic Games, le désormais célèbre client qui suscite la polémique depuis quelques mois a finalement brisé le tabous.

Une decision précitée et fortement incomprise par les joueurs : l'on apprend, 15 jours avant la sortie, que Metro Exodus ne sera pas disponible sur Steam. Une fois l'information lancée, l'on laisse moins de 48 heures aux joueurs ayant déjà précommandé une version physique pour annuler leur achât. Pour les retardataires, ce sera non pas un code Steam qui sera sur le petit livret, mais bien un code à activer depuis le client Epic.

Nouvelle qui fait tâche

Cette nouvelle, tel un pavé dans la marre, a bouleversé le monde des irréductibles PCistes. Peu à peu, l'on croit à la prochaine crise du monde du jeu vidéo (PC), dans un monde ou il y'aura presqu'autant de plateformes que de jeux.

C'est l'un des aspects les plus problématiques depuis quelques années. EA est le pionnier de ce procédé. Fort de ses ventes sur console, le géant peut se permettre ( et à raison ) de se concentrer sur des exclusivités qui seront reservés à la plateforme Origin. Les Sims 3 ( et sa tripotée de DLC ) est le dernier véritable jeu à avoir été publié sur Steam. Depuis, tous les autres jeux édité par EA sont resté sur la plateforme Origin. Sauf qu'avec Origin, on le savait.


Epic games, fort de son succès suite au carton planétaire de Fortnite ( on pense sans cesse que ça va s'effoufler, mais il n'en est rien ), tend à profiter de ce renouveau de gloire afin de lancer son propre launcher et client de gaming.

Cette "privatisation" du jeu Métro Exodus ressemble plus à une prise d'otage qu'autre chose. L'arme pointée sur la tampe, on ne peut jouer qu'à ce jeu si l'on se force à l'acheter depuis celle plateforme qui ne propose pas les mêmes services que peut proposer Steam. D'après Epic, ce fut une décision tardive adoptée avec l'équipe Deep Silver. Il avaient pensé à ce scénario catastrophe, qui est malheureusement arrivée. Il en profitent même pour jeter la pierre sur l'équipe de Deep Silver. En gros, pas sûr qu'ils refassent une prochaine sauterie ensemble.

En prime, l'on rajoute à tout cela tous les petits soucis qu'il y'a eu avec les codes des éditions physique. L'on obtient un jeu qui subit un très mauvais lancement du côté PC. Heureusement, le jeu survivra du côté de la console.

La console, pour y consacrer une petit apparté, c'est un peu l'inverse. Le monopole de l'unique " store " est tellement établi, que les prix seront toujours très abusifs, par rapport aux plateformes PC qui rivaliseront entre-elles afin de nous  faire faire de bonnes économies.

Malgrè ces tracas, l'on ne regrette pas de jouer sur PC.

 


Plus de liens : Boutique Steam